Qu’est ce qu’un entrepreneur ?

Il existe plusieurs types d’entrepreneur et plusieurs façons d’entreprendre, chacun aura sa définition de ce qu’est un entrepreneur.

Je développerais l’ entrepreneuriat classique, la franchise, l’E-commerce, le Business Angels (investisseur)  et d’autres types entrepreneuriat …..

Donc l’entrepreneur le fou qui a choisi le risque au lieu de la sécurité de l’emploi pour s’épanouir. On dit l’entrepreneur qu’il est courageux, aventurier, qu’il aime le risque ou du moins il n’en a pas peur comme le profil contraire, le salarié.

C’est dernière année lorsque l’on parle entrepreneuriat on parle souvent d’Elon Musk, Steve Job, Bill Gates, Xavier Niel ou Marc Simoncini. Ce sont des entrepreneurs à sucés qui ont eu des résultats importants donc médiatique mais votre boulanger est aussi un entrepreneur même si vous allez plus souvent l’appeler commerçant qu’entrepreneur.

La grande différence c’est la taille de leur entreprise et que les premiers on crée un système plus grand avec souvent une organisation différente et une vision plus nationale ou internationale.

Une connaissance plus poussée de la manière de scale up un business et une réel envie d’innover et d’être le premier en France et /ou à l’international.
Ce n’est pas pour rien qu’il y existe plusieurs forme d’entreprise SARL, SASU, SA, etc.

Selon la vision est selon son projet l’entrepreneur quel qu’il soit, à chaque étape de son parcours il pourra évoluer vers la structure la plus adéquate pour faire grandir sa société.

Sport d’équipe :

Beaucoup d’entrepreneur débutant ont peur de s’associer par peur du conflit et aussi pour rester seul maitre à bord.

Pourtant beaucoup d’entrepreneur très connu le répètent assez souvent le business est un sport d’équipe même si on parle souvent du self made men (l’homme qui s’est fait tout seul) on ne peut rien faire sans une équipe autour de soi.

Au début dans les petites structure l’entrepreneur fait les ventes, le marketing, et d’autres tâches mais s’il veut faire grandir son entreprise il a ou aura besoin d’une équipe pour aller plus vite.

Malgré ses connaissances l’entrepreneur ne peut pas être bon dans tous les domaines.
C’est même à cela qu’un bon leader d’entreprise est reconnu c’est de choisir les bonnes personnes pour le faire évoluer et l’aider dans la réalisation de sa vision.

Alors si dès le départ de la création votre équipe est déjà en place avec deux ou trois associés avec des compétences différentes mais complémentaires, imaginer-vous ce qu’ils peuvent accomplir.

La solitude de l’entrepreneur :

La fameuse solitude de l’entrepreneur est une réalité qu’il est facile d’occulter. Si bien sûr vous entreprenez en groupe ou si lorsque l’entreprise compte déjà plusieurs salariés, vous intégrez un groupe de créateur d’entreprises comme BNI, ou le CJD qui vont vous permette de respirer un peu mais aussi d’échanger des problématiques d’entrepreneur et de continuer à devenir un meilleur entrepreneur en plus de faire du business dans le réseau ou avec votre nouveau réseau.

L’union fait la force  :

Les groupements d’entrepreneurs sont une force souvent négliger car il faut prendre du temps sur son temps de travail pour aller réseauter c’est pour cela qu’il n’est pas conseillé pour tous types d’entreprises et d’entrepreneur.

Certains en auront besoin au début de leur parcours et d’autres plus tard donc il ne faut pas se précipiter.

De plus, les adhésions ne sont pas gratuites, ces réseaux sont aussi des entreprises (ou association) donc elles ne sont pas là pour perdre de l’argent. Mais en général les prix sont entre 500 à 1500 euros HT à l’année.

Les prix se font quelquefois selon la taille de l’entreprise et le chiffre d’affaires.

Risque taker :

L’entrepreneur est bien sur quelqu’un qui prend des risques car lorsqu’il quitte un emploi avec un salaire garanti tous les mois cela peut paraître risquer, car il met aussi à risque sa famille et sa carrière.

Pour la création souvent il faudra mettre son propre argent comme apport en capital, et fond propre. Il faudra faire confiance à des partenaires (fournisseurs, clients, banquiers …) sans être sûr qu’ils soient sérieux, solvables et surs.

Donc oui il y a beaucoup de risques surtout en amont de la création il y a beaucoup de travail sans jamais être sur de la réussite de son plan.

Et tous les entrepreneurs et surtout les comptables savent que les plans et les projections financières (bilan, étude de marché) ne sont jamais respectés.

Aventurier :

Oui entrepreneuriat est une aventure qui ne se passe pas toujours comme on le voudrait mais le but c’est de naviguer malgré les remous et de garder le cap sur sa vision avec très souvent des déviations et des parcours houleux.

L’analogie avec la mer et le capitaine d’un bateau est parfaite, c’est peut-être souvent une des raisons qui font que beaucoup d’entrepreneur aime naviguer mais aussi aiment les sports extrêmes pour revenir aux risques.

Donc l’entrepreneur est un personnage à part de notre société  mais en même temps il est central car il crée des jobs lorsque l’État ne lui mais pas de bâton dans les roues.

Leadership :

L’entrepreneur est très souvent un meneur d’hommes, il doit fédérer autour d’un projet et de sa vision. Plus, il a de charisme et plus il peut vendre, « séduire » ses prospects, ses collaborateurs, et recruter les meilleurs employés et cadres pour arriver à conquérir des parts de marché.

Pour cela, il doit savoir « marketer » ses produits, son service comme l’a fait Steve jobs avec APPLE et ses produits qui ont révolutionné toutes les industries qu’il a touchées car il savait comment lancer un produit.

Sa campagne la plus connue fut celle du super bowl en 1984 (BIG BROTHER) où il propulsa les ventes du Macintosh au sommet.

Cette pub est toujours déclaré comme la campagne du siècle ayant gagné beaucoup de grand prix cette année l-à.

Les entrepreneurs ont compris qu’en plus du leadership, il faut savoir vendre et être fort en marketing pour pouvoir s’imposer car le leadership ne s’apprend pas mais le marketing lui peut être enseigné et maîtriser surtout à notre époque où tout est digital.

En France, nous avons la chance d’avoir un spécialiste former par Jeff Walker lui-même, qui s’appelle le marketeur Français. Il a créé plusieurs sociétés ces dernières années. Il est apparu dans beaucoup de médias Français et européen  comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. Voici les stratégies marketing du Marketeur Français.

logo du marketeur français

FORMATION MARKETING POUR LES ENTREPRENEURS

Bonne création d’entreprise

Thierry HENRY

About Thierry HENRY

Bienvenue sur mon blog. Je suis entrepreneur et investisseur depuis 2003 avec des réussites et des échecs. Depuis 2016, j'ai shifté vers l'entrepreunariat Lifestyle et l'investissement dans toutes sortes de revenus passifs. Je partage ici mes conseils pour vous permettre de faire vos investissements immobilier mais aussi je vous donne mes conseils en entrepreneuriat et en investissement immobilier et finance. L’Entrepreneuriat et l’investissement sont mon quotidien depuis plus de 15 ans maintenant. Ce site s’adresse à tous ceux qui veulent atteindre leurs objectifs. Vous pouvez être indépendant ou salarie et vouloir faire un Bond dans votre carrière ou dans vos investissements. Je ne vous demande qu’une chose : agir ! Avançons et évoluons ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *